Familles d'oiseaux

Chouette effraie oiseau

Pin
Send
Share
Send
Send


Intéressant pour les chouettes effraies. Chouettes non standard. Chouette tire la langue

Buzzé dans la boîte. Sons de hibou - indignation

Effraie des clochers masquée de l'Est. Chouette orientale. Phodilus badius

SIPUHA: FUTUR CHAT SUPERNATUREL

Effraie des clochers. Voix d'oiseaux

PRÉDATEUR À LA MAISON: EST-IL POSSIBLE DE GARDER LA CHOUETTE À LA MAISON?

Orthographe de l'expression "effraie des clochers masquée de Ceylan" en translittération

Comment cette phrase est-elle orthographiée en translittération?

tseylonskaya maskovaya sipukha

Comment cette phrase est-elle écrite dans la disposition du clavier anglais Qwerty.

w t q k j y c r f z v f c r j d f z c b g e [f

Commentaires (1)

Que signifie l'expression «effraie des clochers masquée de Ceylan»? Comment le comprendre.

Vous avez une question ou avez besoin d'aide?

Merci, votre question a été acceptée.

La réponse apparaîtra sur le site sous peu.

Dictionnaire explicatif de la grande et puissante grande langue russe vivante.

Dictionnaire en ligne des mots et expressions de la langue russe. Associations de mots, synonymes de mots, combinaison de phrases. Analyse morphologique: déclinaison de noms et d'adjectifs, ainsi que conjugaison de verbes. Analyse morphémique de la composition des formes de mots.

Pour toutes questions, veuillez contacter la boîte aux lettres.

Description et caractéristiques

L'oiseau peut se vanter de son nom inhabituel pour une raison. Tout dépend des spécificités de sa voix, comme un vautour ou un ronflement. L'effraie des clochers se distingue des autres espèces de chouettes par un disque facial de forme inhabituelle, qui a un aspect en forme de cœur. On a l'impression qu'ils lui ont mis un masque. Si représenté effraie des clochers sur la photo, alors vous pouvez le reconnaître précisément par ce signe.

Les oiseaux de cette espèce ne sont pas de grande taille, ils ont un visage et une couleur claire. La longueur d'un adulte est comprise entre 33 et 39 cm, le poids corporel est d'environ 300 à 355 g. L'envergure atteint 90 cm. La partie supérieure du corps se distingue par une couleur sablonneuse sur laquelle se trouvent des taches blanches et sombres. visible. La moitié inférieure est claire et le plumage est entrecoupé de noir.

La partie avant est aplatie, légère avec une bordure ocre. Les ailes sont blanc pâle, ont un motif original de teinte striée dorée. L'effraie des clochers peut être reconnue par ses énormes yeux expressifs, sa silhouette élancée, ses longues pattes avec des plumes épaisses et moelleuses jusqu'aux orteils. La queue n'est pas longue, le bec est blanc jaunâtre.

C'est intéressant! La couleur de la moitié inférieure du corps de l'oiseau dépend de l'endroit où il vit. Ainsi, par exemple, l'Afrique du Nord, l'Europe occidentale et méridionale, le Moyen-Orient sont habités par des représentants de l'espèce, dans laquelle cette partie du corps est blanche. Dans le reste de l'Europe, ces hiboux ont une moitié inférieure jaune-orange du corps.

Les femmes et les hommes sont très similaires. Si vous regardez de près, vous ne pouvez qu'indiquer que les femelles ont une couleur légèrement plus foncée, mais ce n'est pas frappant. La chouette effraie est considérée comme un oiseau solitaire. Si, en volant autour de son territoire, elle voit un parent, elle l'attaquera immédiatement.

Pendant la journée, il se cache dans un abri sûr, la nuit, l'oiseau part à la chasse. Il vole silencieusement, c'est pourquoi parmi les gens on l'appelle un «hibou fantôme». Une vue et une audition aiguës l'aident très bien. La sédentarité est le mode de vie qui lui est propre, mais parfois il peut déménager dans un nouvel endroit en raison du manque de nourriture.

La famille des effraies des clochers comprend 11 espèces appartenant à 2 genres. Il existe plusieurs des plus populaires:

1. Chouette effraie trouvé en Amérique, en Asie (à l'exception de la Sibérie, centrale et centrale), en Afrique, à Madagascar, dans de nombreux pays européens. Un petit oiseau (33-39 cm de long) arrange les nids dans les creux, souvent dans les bâtiments. Il se nourrit de musaraignes, de petits rongeurs,

2. Effraie des clochers de Madagascar se trouvent dans les forêts du nord-est de Madagascar. Il est de petite taille (le corps mesure environ 27,5 cm de long) et est un habitant exceptionnellement nocturne. Cette espèce peut être reconnue par le cri de l'espèce, qui se traduit par un fort sifflement (environ 1,5 seconde), qui se termine par un son aigu et aigu. Pour la chasse, il choisit les lisières de forêt, les rizières,

3. Masque effraie des clochers vit dans le sud de la Nouvelle-Guinée et les étendues australiennes. Pour la colonisation choisit les forêts et les terrains plats ouverts avec peu d'arbres. Pour la nidification, préfère les terriers et les niches naturelles. La taille d'un adulte peut varier entre 38 et 57 cm.Les oiseaux attachés à une localité ne sortent de l'abri que la nuit, à la recherche de nourriture - petits mammifères, oiseaux de ferme.

4. Chouette effraie aux herbes - un habitant des plaines à hautes herbes dans les régions du nord et de l'est de l'Inde, les contreforts de l'Himalaya, les régions du sud et de l'est de la Chine, Taiwan. Les oiseaux de cette espèce ont été choisis par les îles d'Asie du Sud-Est, le groupe des îles Philippines,

5. Effraie des clochers noire Est une espèce trouvée en Australie. Un oiseau de petite taille (longueur environ 37-51 cm) est un habitant des étendues à prédominance tropicale. Amoureuse des fourrés évaliptiques à forte humidité, elle choisit majoritairement les vieux arbres aux troncs hauts. Pour la chasse, l'oiseau peut aller dans les forêts sèches, mais il attend la journée dans les oasis tropicales. Il niche également sous les tropiques. Il ne diffère pas en particulier de la fantaisie dans le choix de la nourriture: il peut manger non seulement de petits animaux et des oiseaux, mais ne dédaigne pas non plus les insectes, les reptiles de petites tailles.

6. Petite chouette effraie noire - une espèce distincte qui s'est installée dans les tropiques infranchissables de la côte australienne. Le nom parle de lui-même - la taille d'un adulte ne dépasse pas 38 cm. La nidification a lieu dans les creux et la préférence est donnée aux grands trous.

Parfois, il s'installe dans des dépressions naturelles parmi le système racinaire des arbres et dans des niches d'origine naturelle. Pendant la période de nidification, les deux représentants du couple sont côte à côte, mais en dehors de la saison, ils vivent seuls et pendant la journée, ils sont dans des endroits complètement différents. Après la ponte, la femelle met au moins 42 jours pour les incuber. Pendant cette période, le mâle attrape et lui apporte de la nourriture et plus d'une fois par nuit.

La particularité de l'effraie des clochers est que les oiseaux de cette espèce, tout en chassant, sont capables de voler facilement à travers les tropiques denses et infranchissables même la nuit. Pour eux, ce n'est pas du tout un problème d'établir la localisation d'une victime potentielle, puis de l'attaquer soudainement. En plus de divers rongeurs, lézards, grenouilles, d'autres petits animaux peuvent également être mangés. Ils peuvent attaquer les mammifères arboricoles, les oiseaux, les opossums.

7. Chouette effraie grise - un résident des régions d'Asie du Sud-Est. Il tire son nom de sa teinte grisâtre caractéristique. De petite taille, seulement 23 à 33 cm, l'oiseau habite non seulement les forêts, mais aussi les espaces plats.

Dans le rôle de sites de nidification, il préfère les creux d'arbres. Il mange de petits mammifères, des oiseaux, des reptiles et ne dédaigne pas les insectes. Les effraies des clochers s'apparentent aux véritables chouettes, mais ont des caractéristiques distinctes.

Mode de vie et habitat

Les effraies des clochers sont exclusivement des animaux nocturnes. Partant à la recherche de proies uniquement la nuit, au soleil, ils dorment dans leurs abris. Pour le repos diurne, les niches découvertes, à la fois naturelles et artificielles, sont choisies (par exemple, greniers, trous dans le sol). Ils vivent seuls, et seulement dans des cas exceptionnels, ils s'unissent en quelques groupes, mais il ne sera possible de le remarquer que dans les endroits où il y a une accumulation de gibier.

Pendant la chasse, les chouettes effraies varient constamment dans les airs, puis s'élèvent, puis redescendent et volent autour de leurs biens. Ils peuvent attendre que leur proie se cache en embuscade. La chasse est particulièrement active les jours où la lune brillante brille dans le ciel.

Les ailes de l'effraie des clochers sont spéciales. Ils sont disposés de telle manière que leur vol, en raison de leur calme et de leur douceur, est presque impossible à entendre. Une excellente vision et une excellente audition complètent le tableau d'ensemble.

C'est intéressant! Dans certaines régions (par exemple, en Grande-Bretagne), les effraies des clochers risquent d'aller chasser pendant la journée. Mais un tel moment est chargé d'un certain danger pour eux: ils peuvent eux-mêmes devenir la proie d'oiseaux de proie (mouettes, par exemple).

Lorsqu'elle attaque une victime, la chouette effraie utilise ses griffes acérées, avec lesquelles elle tue sa proie. Après cela, il marche sur le corps avec sa patte et le déchire à l'aide de son bec. Un cou très flexible aide les oiseaux à manger leurs proies, pratiquement sans se pencher. Lorsque la chouette effraie mange, les plumes de la partie avant bougent de sorte qu'il semble que l'oiseau grimace.

Répandus sur presque tous les continents, à l'exception de l'Antarctique, les oiseaux pour les colonies choisissent principalement les espaces ouverts, les landes de bruyère et les champs, où les rongeurs et les petits reptiles peuvent être mis à profit en abondance.

Dans les villages, les oiseaux de cette espèce chassent à proximité des habitations humaines. Ils nichent dans les coins les plus sombres et les plus abandonnés de divers bâtiments, ils prendront volontiers une fantaisie aux bâtiments abandonnés, aux pigeonniers. On ne peut pas dire que effraie des clochers oiseau.

Les effraies des clochers se distinguent par le patriotisme, qui se manifeste par un fort attachement à leurs lieux d'origine. S'étant installés dans n'importe quel endroit, ils effrayeront les étrangers de leur maison avec des cris féroces.

Ils peuvent passer beaucoup de temps à nettoyer les plumes et à ranger leur propre nid. Si une personne commence à s'approcher de la chouette effraie, l'oiseau réagit en se levant et en se balançant doucement sur ses pattes vers la droite et vers la gauche. En même temps, elle grimace beaucoup.

Aliments

Les rongeurs ressemblant à des souris sont un vrai régal pour l'effraie des clochers. L'oiseau peut facilement faire face à un gros rat gris. En une nuit, un individu est capable d'attraper environ 15 souris. Parfois, il attrape et mange de petits oiseaux, en particulier des moineaux, de petits amphibiens. Ne dédaignera pas les insectes.

L'oiseau saisit sa proie pendant le vol, la tient fermement dans ses griffes et l'emmène là où personne ne gênera son repas tranquille. Le placement de l'aide auditive d'une manière spéciale aide les hiboux à réagir même aux sons très faibles qui proviennent de la victime, et cela signifie beaucoup pendant la chasse. Les oreilles ne sont pas positionnées symétriquement: l'une est au niveau des narines, l'autre au niveau du lobe frontal.

La reproduction

Selon les caractéristiques de l'habitat des effraies des clochers, leur saison de reproduction tombe également à des moments différents. Dans les conditions tropicales, il n'y a pas de saisonnalité de la reproduction en tant que telle.

Quant aux latitudes tempérées, ici la saison de reproduction des effraies des clochers commence en mars-avril. La monogamie est caractéristique des hiboux de cette espèce. Mais parfois, vous pouvez voir des cas de polygamie, quand il y a plus d'une femme par homme.

Les individus nichent, se divisent en couples, choisissant, tout d'abord, les conditions naturelles - creux, trous, nids d'autres oiseaux. Les effraies des clochers ne se caractérisent pas par la construction de leurs nids. Si nous parlons de paysages anthropiques, alors les greniers, les granges, les clochers font office de nids. Les nids peuvent être situés à différentes distances du sol, mais pas plus de 20 mètres de hauteur.

Dès le début de la saison des amours, le mâle vole autour de l'arbre dont il s'occupe pour le nid. Pendant cette période, il hurle durement et d'une voix rauque, ce qui est un moyen d'attirer une femelle. Après cela, le mâle commence à chasser son élu. La poursuite se termine par l'accouplement, après quoi la femelle dépose 4-8 petits œufs oblongs.

Les œufs sont pondus en 1 à 2 jours. La période d'incubation est de 29 à 34 jours. L'incubation des œufs est de la responsabilité de la femelle, tandis que le partenaire lui-même la nourrit pendant toute la période d'incubation.

poussins de chouette effraie recouvert d'une couche de duvet blanc épais. Les parents prennent soin de leur nourriture en livrant de la nourriture à leur tour. Au bout de 35 à 45 jours, les poussins sortent de leur nid natal et, après encore 5 à 10 jours, ils peuvent déjà voler. Les poussins ne deviennent complètement indépendants que lorsqu'ils atteignent 3 mois.

Vivant avec leurs parents ces derniers jours, les poussins, accompagnés d'adultes, s'envolent pour chasser, ils sont donc entraînés. Ils adoptent une expérience inestimable. Les jeunes oiseaux s'éloignent suffisamment de leur nid, le rayon de dispersion peut même atteindre des milliers de kilomètres. Dans les années où il y a beaucoup de souris, chouette effraie même sous les latitudes tempérées, il est capable de faire deux embrayages par saison. Les jeunes femelles à partir de 10 mois peuvent avoir une progéniture.

Durée de vie

Selon les données obtenues par sonnerie, les effraies des clochers dans la nature peuvent vivre jusqu'à 18 ans. Mais leur espérance de vie moyenne est bien inférieure - environ 2 ans. Il y a cependant des exceptions. Ainsi, par exemple, un individu qui a vécu en captivité pendant 11,5 ans peut se vanter d'un résultat véritablement «champion». Le véritable détenteur du record d'espérance de vie est une chouette effraie d'Angleterre, qui a pu vivre en captivité pendant 22 ans.

Oiseau effraie des clochers inhabituel et intéressant. Un prédateur de couleur camouflage évoque involontairement l'admiration et le respect, c'est pourquoi beaucoup essaient de ramener ces oiseaux à la maison. Les hiboux de cette espèce sont très utiles, car en exterminant les rongeurs, ils aident ainsi à préserver au maximum la récolte.

Pin
Send
Share
Send
Send